Antarctica Blues

Jennifer Lesieur

Stock

  • Conseillé par (Libraire)
    18 mai 2024

    "Aucune trace ne suffit à convaincre d'un passage humain dans ces parages. La notion de trace elle-même est sujette à caution. La péninsule a beau être la zone le plus fréquentée de l'Antarctique, elle reste plus vaste, plus isolée, plus hors-planète que n'importe quel autre désert, et on a tôt fait de s'y volatiliser. Ces montagnes de neige n'ont rien à voir avec une station de ski désaffectée. Elle aspirent, absorbent tout et ne recrachent rien. Rares sont les disparus donc on a retrouvé les corps. Ensevelis sous la neige puis la glace, dérivant au gré des mouvements de terrain. Ou dissous dans le 'whiteout', ce phénomène où l'oeil ne discerne plus ni ciel, ni sol, ni relief, ni ombre, noyés dans une blancheur absolue. Ou encore, pour les plus enfiévrés par leur rêve, anéantis en pleine marche, ne laissant derrière eux que le mystère d'une évaporation parfaite. Comme Maufrais, Ruess, Everett. Découvrir ou disparaître : l'ultimatum des explorateurs."
    .
    Lassée d'une vie citadine trop exigeante, d'un travail insatisfaisant, Jennifer Lesieur décide de tout plaquer pour quelques temps et de partir à l'aventure.
    Une aventure très cadrée puisqu'elle se dirige vers l'Antarctique et que l'on ne part pas pour le grand continent blanc comme on part en randonnée dans le Larzac.
    La voici donc sur un bateau norvégien d'une des rares compagnies autorisées au sud du détroit de Drake.
    Population du bateau : très variée.
    .
    Jennifer Lesieur nous embarque donc avec elle pour ce voyage, fait de découvertes, d'introspection mais c'est surtout l'occasion de rendre hommage aux explorateurs et écrivains qui depuis des décennies nous ont fasciné avec leurs récits d'aventures polaires.
    .
    NB : je ne savais qu'il existait autant de sortes de manchots. Mon préféré, le gorfou sauteur 😊
    NB bis: après la lecture d'un certain passage du livre, vous ne verrez plus "Sauvez Willy" de la même façon.... 🙄
    .
    Conseillé par Marie