Les enquêtes du policier du Roi-Soleil, 1, La marquise des poisons / les enquêtes de La Reynie, le policier du Roi-Soleil
EAN13
9782259263580
ISBN
978-2-259-26358-0
Éditeur
Plon
Date de publication
Séries
Les enquêtes du policier du Roi-Soleil (1)
Nombre de pages
462
Dimensions
24 x 15,4 x 3,4 cm
Poids
588 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

1 - La marquise des poisons / les enquêtes de La Reynie, le policier du Roi-Soleil

De

Plon

Offres

Autre version disponible

Louis XIV a son enquêteur des affaires secrètes : c'est Gabriel Nicolas de La Reynie. Un nouveau héros récurrent du roman historique.
1679. Louis XIV réside au château de Saint-Germain, célèbre pour ses jardins en terrasse et ses fabuleux jeux d'eau. Sa toute-puissante favorite, la flamboyante marquise de Montespan, attire tous les regards et se sent maîtresse du Royaume. Si, à Saint-Germain, on danse et on s'amuse, à Paris, on invoque le diable, on profane des églises, on dit des messes noires. C'est ce que découvre, sidéré, le lieutenant général de police, Gabriel Nicolas de La Reynie. Quel complot se trame derrière ces actes effrayants ? Retranché dans son bureau du Grand Châtelet, La Reynie a d'autant plus à faire que, dans l'ombre, un ennemi implacable travaille à sa perte et qu'un mystérieux assassin trucide ce que Paris compte de solides gaillards. Pour cette première enquête, le policier du Roi-Soleil saurat- il éviter les pièges qu'on lui tend ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

par
8 juillet 2018

Alléchant, n'est-il pas ? Sauf que le gros roman peine à vraiment débuter, installe en quelques chapitres de nombreux intervenants et distille moult détails parfois pas vraiment utiles qui allongent la sauce et ne servent qu'à me gâcher le plaisir ...

Lire la suite

16 mai 2018

Louis XIV, policier

Première enquête de Gabriel Nicolas de La Reynie, lieutenant général de police sous Louis XIV. Un roman dense qui mêle plusieurs enquêtes dans l’enquête principale avec pour toile de fond la construction de Versailles. J’ai aimé découvrir Mme de Montespan ...

Lire la suite