Ceux qui partent
EAN13 : 9782330124328
ISBN :978-2-330-12432-8
Éditeur :Actes Sud
Date Parution :
Collection :ROMANS, NOUVELLES
Nombre de pages :330
Dimensions : 22 x 12 x 2 cm
Poids : 324 g

Ceux qui partent

De

Ils sont une poignée, Ceux qui partent, au cœur de la foule qui débarque du bateau sur Ellis Island, porte d’entrée de l’Amérique et du XXe siècle. Jeanne Benameur orchestre cette ronde nocturne où chacun tente de trouver la forme de son propre exil et d’inventer dans son corps les fondations de son pays intime. Où l’arrachement se fait libération – envol.
Où l'auteur de Profanes et des Demeurées signe son premier grand roman américain.

Jeanne Benameur (Auteur) a également contribué aux livres...

L'Enfant qui

L'Enfant qui

Jeanne Benameur

Actes Sud

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 6,50 €
Une nuit à Manosque

Une nuit à Manosque

Alice Zeniter, Pierre Ducrozet, Miguel Bonnefoy, Robert Mcliam Wilson, Olivia Rosenthal, Sylvain Prudhomme, Véronique Ovaldé, Gaëlle Obiégly, Nathalie Kuperman, Maylis De Kerangal, Philippe Jaenada, René Frégni, Patrick Deville, Julien Delmaire, Marie ...

Gallimard

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 10,00 €
L'enfant qui, Livre audio

L'enfant qui, Livre audio

Jeanne Benameur

Actes Sud

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 11,60 €
L'enfant qui, Livre audio

L'enfant qui, Livre audio

Jeanne Benameur

Actes Sud

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 11,60 €
Otages intimes

Otages intimes

Jeanne Benameur

Actes Sud

En stock, expédié demain 7,70 €
L'enfant qui

L'enfant qui

Jeanne Benameur

Actes Sud

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 13,80 €
En savoir plus sur Jeanne Benameur

4 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par . (Librairie Clareton des Sources)

1910, Ellis Island, aux portes de New York.
Pour des centaines d'individus, l'exil, l'attente interminable, des rencontres, des rêves... Chacun s'accroche à son histoire, à ses racines, à sa langue. Les êtres se rencontrent, se soutiennent, se lient, tous animés par le doute mais poussés par la passion. L'exil comme une conquête de soi-même. Un roman très poétique, une véritable ode à la vie.

Conseillé par Sylvie, une fidèle lectrice et Thierry

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par .

**" Ceux qui partent " de Jeanne Benameur**
**est le coup de coeur de la librairie Tonnet à Pau
[ dans le q u o i  l i r e ? #80](https://www.onlalu.com/2019/09/10/quoi-
lire-80-coup-de-coeur-libraires-47762?overlay=Tonnet)**

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Immigration

5 étoiles

Par .

Certains des romans de cette auteure me parlent, d’autres pas.

Celui-ci fait partie de ceux que j’ai aimé.

Les personnages, dont le nombre augmente au fil des pages.

Le lieu : Ellis Island et New-York dans les années 1910.

Le récit qui se déroule sur une journée et une nuit.

J’ai aimé les personnages, tous différents, avec chacun leur passé plus ou moins douloureux, leur caractère impétueux ou doux.

J’ai aimé les lieux : Ellis Island quand l’île triait encore les migrants. Son administration, ses dortoirs, ses surveillants.

J’ai aimé Madison Square, le quartier huppé avec ses grandes maisons, ses familles issues du Mayflower très policées.

Si la nuit m’a paru un peu longue, j’ai préféré l’arrivée du bateau et l’amitié naissante entre Emilia et Esther.

J’ai aimé que le récit englobe peu à peu la vie des personnages autour d’Emilia.

J’ai aimé les couleurs que donne l’auteure aux vies de ses personnages.

J’ai aimé la façon dont l’auteure parle des corps, si important et pourtant si délaissés.

Un très beau roman sur l’immigration qui résonne avec l’actualité.

L’image que je retiendrai :

Celle de la couleur rouge du tableau d’Emilia.

Une citation :

Les émigrants ne cherchent pas à conquérir des territoires. Ils cherchent à conquérir le plus profond d’eux-mêmes parce qu’il n’y a pas d’autre façon de continuer à vivre lorsqu’on quitte tout. (p.326)

https://alexmotamots.fr/ceux-qui-partent-jeanne-benameur/

4 étoiles

Par .

Ellis Island en 1910.
Il y a une foule de migrants de toutes nationalités dont Emilia et son père Donato, Esther l’Arménienne et Gabor le gitan.
Il y a aussi Andrew, un jeune américain issu d’une famille aisée. Il est passionné de photographie et fasciné par tous ces réfugiés qu’il vient immortaliser.
Un thème plusieurs fois traité que Jeanne Bénameur a su exploiter à sa manière comme elle sait si bien le faire.
Elle concentre tout sur un jour et une nuit.
Les amours naissent et se croisent.
Il est aussi beaucoup question de couleurs, de musiques, de chants.
Les personnages sont formidables, comme tous ceux que crée l’auteure.
Le rythme de narration est tendre, lancinant.
Une grande sensibilité pour décrire le vécu, les attentes, les traumatismes, les espoirs de tous ceux qui un jour, par nécessité ou par choix décident de partir.