• Née à Saint Malo en 1979 , après 6 ans d'exercice en qualité de psychologue clinicienne dans la protection de l'enfance, Agnès Martin-Lugand se consacre aujourd'hui à la littérature.
    Elle analyse et dissèque avec finesse, humour et tendresse les mécanismes de l'âme humaine pour nous livrer des récits qui nous parlent et qui nous vont droit au cœur.
    Son premier roman, publié à compte d’auteur, "Les gens heureux lisent et boivent du café" a connu un succès immédiat et fulgurant grâce au bouche-à-oreille. Il a été traduit en plusieurs langues et les droits cinématographiques de ce roman ont été acquis par le producteur américain Harvey Weinstein.
    Suivront "Entre mes mains le bonheur se faufile" publié en 2014 et "La vie est facile, ne t'inquiète pas", en avril 2015, elle vient de publier "Désolée, je suis attendue" Toujours chez Michel Lafon.

Agnès Martin-Lugand

Biographie

Agnès Martin-Lugand s’est imposée sur la scène littéraire française par sa plume délicate et la finesse psychologique de ses récits. Elle a construit en neuf romans unanimement salués par le public et la critique une œuvre singulière qui n’a pas son pareil pour questionner l’existence et l’âme humaine. Avec quatre millions d’exemplaires vendus, Les gens heureux lisent et boivent du café, Entre mes mains le bonheur se faufile, La vie est facile, ne t’inquiète pas, Désolée, je suis attendue, J’ai toujours cette musique dans la tête, À la lumière du petit matin, Une évidence, Nos résiliences et La Datcha – pour lequel elle a obtenu, en 2021, le prix « Les petits mots des libraires » – ont conquis le cœur des lecteurs en France comme à l’étranger.

Contributions de Agnès Martin-Lugand

Voir tout (51)

Agnès Martin-Lugand ("À la lumière du petit matin", éd. Michel Lafon), Agnès Ledig ("Dans le murmure des feuilles qui dansent", éd. Albin Michel) et Sophie Tal Men ("De battre la chamade", éd. Albin Michel) se prêtent au jeu de la boîte à questions sur le thème des lectures d'été.

© Librairie Dialogues