< 12345...3738 > 

Nous étions nés pour être heureux

Nous étions nés pour être heureux

De Lionel Duroy
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
dimanche 24 novembre 2019 2 étoiles

Je ne vais pas être très polie, mais là, il m’a carrément gonflée Lionel Duroy avec sa journée de réconciliation.
Oui, parce qu’on le savait déjà, ses neuf frères et sœurs ne lui parlent plus depuis qu’il a sorti son premier livre, livrant toute l’histoire de leur famille.
Trente ans sans se voir, sans se parler, mais depuis l’an dernier ils l’ont recontacté et ils se retrouvent lors d’un repas chez Paul, tous sauf un, et ils découvrent leurs enfants.
J’ai plutôt aimé les précédents livres de Lionel Duroy, mais là, je l’ai trouvé lourd, et cette journée de réconciliation est pesante.
Il tourne en rond, nous impose des dialogues répétitifs entre frères et sœurs.
C’est le livre de trop sur le sujet !
Il a besoin d’écrire pour vivre dit-il.
Mais un écrivain peut faire autre chose que passer sa vie au crible, et surtout celle des membres de sa famille.
Il peut créer des personnages, des situations sans toujours impliquer sa famille.
Il a lassé ses frères, ses sœurs, ses deux femmes, j’ai bien peur qu’il ne commence à lasser certains de ses lecteurs dont moi.


La Jeune Épouse

La Jeune Épouse

De Alessandro Baricco
Traduit par Vincent Raynaud
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 7,40 €
vendredi 15 novembre 2019 3 étoiles

Une jeune fille de dix-huit ans arrive d’Argentine pour épouser le fils d’une riche famille italienne.
Or le fils n’est pas là, et pendant des mois elle apprend à vivre dans cette étrange famille.
Sensualité, érotisme, secrets de famille. L’écriture est dense, pas facile.
Tantôt c’est « je », tantôt c’est « elle ».
Le point de vue de l’écrivain se mêle à celui des personnages. J’ai déjà lu quatre livres de Baricco que j’ai beaucoup aimés. J’ai trouvé celui-ci plus difficile, moins clair. L’histoire n’en reste pas moins intéressante.


La Femme gauchère

La Femme gauchère

De Peter Handke
Traduit par Georges-Arthur Goldschmidt
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 4,90 €
mercredi 13 novembre 2019 4 étoiles

Un livre court et étrange.
L’ambiance y est particulière.
Lente, pesante et légère à la fois.
Une femme (ainsi nommée tout au long du roman)
Son mari Bruno
Un enfant (ainsi nommé aussi)
Un éditeur et son chauffeur
Une institutrice amie de la femme
Il ne se passe pas grand-chose.
La femme renvoie son mari.
Elle commence des traductions.
Non, vraiment, il ne se passe pas grand-chose.
Tout est dans cette ambiance, détachée, ralentie, ouatée.
J’ai pensé à l’ambiance et à la femme de « Moderato cantabile »
C’est tout à fait le genre de livre qu’on aime ou qu’on déteste.
Quant à moi, j’ai beaucoup aimé.


Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon
vendredi 18 octobre 2019 4 étoiles

« Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon », voilà la phrase que prononce, un jour fatidique, le pasteur Johanes Hansen, père de Paul Hansen.
Et oui, encore un Paul. Jean-Paul Dubois les affectionne. Ils sont souvent passifs et mélancoliques dans ses livres.
Celui-ci purge une peine de deux ans dans une prison canadienne. Son compagnon de cellule, Horton, est un dur au cœur tendre. Paul nous raconte son quotidien carcéral, mais aussi toute sa vie, en France, au Danemark, au Canada.
C’est un homme doux, d’une grande sensibilité. L’auteur nous entraîne avec brio dans le sillage de sa vie.
Il entretient notre curiosité pour ne la satisfaire qu’en toute fin de roman. Mais qu’a donc fait Paul pour se retrouver dans cette cellule ?
Le titre résume parfaitement la philosophie de cette histoire.Chacun, vivant dans le même monde, a une conduite et une trajectoire toute personnelle. Chacun à sa manière se trace une voie qui déterminera sa vie. Un livre sur la vie, sur l’amour, sur l’injustice. Un livre que j’ai mis un certain temps à lire et qui nous fait voyager dans différents paysages.


Image manquante

Un long silence

Caso Angeles
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 14,00 €
mardi 15 octobre 2019 4 étoiles

Deuxième roman que je lis d’Angeles Caso et je suis toujours autant sous le charme. Charme de l’écriture, charme des personnages, charme de l’analyse, charme de l’intelligence.
C’est la guerre civile en Espagne. Letrita, ses trois filles et sa petite fille reviennent chez elles après un exil forcé par la violence du conflit.
Leurs idéaux ont été bafoués mais elles ne sont pas soumises pour autant.
Leur vie est difficile, très difficile, mais leur fierté, leur combativité, leur entente et leur courage leur permettront de tenir et de faire face. Les chapitres sont les portraits de chacune, chacune abordant la dureté de la situation à sa manière.
C’est une très belle leçon de courage et d’amour familial. Une très belle histoire de femmes solides, résistantes, courageuses.
Face à l’horreur de cette guerre civile, l’amour et la force leur permettent d’avancer encore et encore.
Angeles Caso est un auteur confirmé, talentueux, au service des femmes et de son pays.
Elle a écrit une quinzaine d’ouvrages, j’espère qu’ils seront traduits un jour.


 < 12345...3738 >