Lib. Clareton Des Sources -.

http://www.librairieclareton.fr

Le Livre de poche

12,90
Conseillé par (Libraire)
26 mars 2024

Le précédent roman de Hanya Yanagihara "Une vie comme les autres" est un des romans qui m'a le plus bouleversée ces dernières années.
.
Mais le moins qu'on puisse dire, c'est que l'on peut difficilement faire deux romans plus différents.
Le terme adéquat pour parler de celui-ci est "déroutant".
.
"Vers le paradis", c'est 3 parties, 3 époques et des questions.
Le point commun entre ces 3 histoires, une maison à Washington Square, New York.
.
Au premier abord, on est un peu troublé dans notre lecture. H. Yanagihara semblant partir du principe qu'on connait le contexte de chaque histoire. Or, la 1re est une uchronie, la 2e est la plus ancrée dans notre réalité et la 3e une dystopie.
.
À partir du moment où on a compris qu'il fallait se laisser porter par l'histoire, sans chercher à tout comprendre, car c'est impossible vu le peu d'éléments auxquels se raccrocher, on se laisse très facilement embarquer.
.
Je dois avouer une préférence pour la 3e partie, qui se déroule en 2093 et nous mène dans les pas de Charlie, jeune laborantine, qui essaie de survivre dans une société sombrant dans le chaos après de nombreuses pandémies qui ont ravagé le monde.

H. Yanagihara a cette capacité à créer des personnages bousculés par la vie, en proie au doute, qui finalement ne cherchent qu'une seule chose, trouver le bonheur.
L'auteure montre une telle empathie pour ses personnages, sans jugement, sans désapprobation. Elle laisse le lecteur se faire sa propre opinion, certains trouveront un personnage égoïste ou déraisonnable, mais chacun se forge son idée, et perçoit le livre différemment.
.
C'est un roman complexe, qui interroge, qui je dois bien l'avouer ne se lit pas facilement, tellement il est dense, mais vous embarquera sans l'ombre d'un doute!!!
.
Conseillé par Marie F.

8,70
Conseillé par (Libraire)
13 mars 2024

"Tandis que l'obscurité l'aspire, une intuition la traverse : si elle survit, si les flots sauvages n'engloutissent pas son corps, la fille qui se relèvera de cette attaque ne sera plus complètement humaine. Un peu de l'ours sera entré en elle : une créature à mi-chemin, ni d'ici, ni d'ailleurs. Un pont entre deux mondes. "
.
Marrie Charrel nous revient en force avec un très très beau roman.
.
Un pan méconnu de l'Histoire, le destin des "brides pictures" femmes japonaises envoyées au Canada pour rejoindre leurs futurs époux. Des immigrés qui subiront des discriminations à l'aube de la Seconde Guerre Mondiale.
.
Cette grande fresque familiale narre l'histoire d'Hannah, une Nisei et de Jack, un creek walker.
Ces deux âmes blessées seront amenées à se reconstruire ensemble.
Au coeur d'une nature sauvage, à travers des contes japonais et des légendes amérindiennes, l'auteure signe un texte d'une grande justesse.
.
Conseillé par Chloë

Conseillé par (Libraire)
13 mars 2024

J'adore les cimetières (surtout militaires, allez savoir pourquoi) et je voue une adoration au Père-Lachaise que j'ai découvert en automne, entourée de corneilles, de feuilles mortes et d'une grisaille parisienne qui vous met directement dans l'ambiance.
.
Un jour, au détour d'une visite prolongée sur instagram (😅), j'ai découvert le compte de Benoît Gallot, conservateur du Père-Lachaise @la_vie_au_cimetiere . Ô joie, mon cimetière préféré mis en valeur et à l'honneur dans toute sa splendeur!!
.
Et, quelques mois plus tard, surprise, Benoît Gallot publie ce livre !! Bonheur suprême!
Le voici donc maintenant en format poche, accessible au plus grand nombre.
.
Benoît Gallot, fils de marbriers, juriste, pas vraiment enclin à travailler dans le milieu du funéraire après y avoir passé son enfance, se retrouve nommé adjoint au chef du bureau des concessions pour le service des cimetières de la ville de Paris. La boucle est bouclée, son destin était donc de travailler dans ce milieu. S'ensuivent différents postes qui l'amèneront à être nommé, en 2018, Conservateur du Père-Lachaise, le Graal!!
.
Ce texte est un hommage à ce lieu qui contrairement à ce qu'on pense est un lieu plein de vie.
Des hommes et des femmes qui se consacrent à aider des familles dans un des pires moments de leur vie, des touristes à foison et surtout une faune et une flore qui, depuis quelques années et le passage au Zéro Phyto, se sont réappropriées cet espace urbain.
Il nous livre l'histoire de ce cimetière grand comme le Vatican (43ha), un peu de son histoire personnelle et surtout des anecdotes drôles et émouvantes sur ce lieu incroyable.
.
Un superbe livre foisonnant d'informations, fin, émouvant, plein d'humour, d'empathie et d'une grande douceur, accompagné de superbes photos, où l'on comprend à quel point Benoît Gallot aime son métier.
.
Conseillé par Marie F.

8,40
Conseillé par (Libraire)
13 mars 2024

"Seule cette maladie était arrivée à ce qu'une mère voie son fils tel qu'il était : un junkie pourrissant parmi les siens. Un toxicomane promis au même sort que ses compagnons. Peu importaient ici son nom, son prénom, les espoirs que ses parents avaient placés en lui, la réputation d'une famille sans histoires. Le sida ne voulait rien savoir. Il se jouait de tout le monde : des chercheurs, des médecins, des malades et de leurs proches. Personne n'en réchappait, pas même le fils préféré d'une famille de commerçants de l'arrière-pays."
.
Dans ce 1er roman, Anthony Passeron nous livre son histoire familiale.
Une famille besogneuse de l'arrière-pays niçois, dont la plus grande fierté était sa boucherie et son fils aîné.
Un fils aîné, Désiré, premier diplômé de la famille, mais qui en ce début des années 80, s'ennuie, rêve d'espace et de liberté.
Cet oncle, audacieux, indépendant, va malheureusement tombé dans la toxicomanie.
A cette époque, l'héroïne fait des ravages, pas seulement dans les grandes villes mais aussi énormément dans les campagnes. Cette addiction ne sera pas sans conséquence, Désiré est infecté par le sida.
.
Dans un alternance de chapitres, consacrés à sa famille ou à la découverte du SIDA et les recherches menées dans le monde, Anthony Passeron nous offre un texte sensible, plein d'empathie, de pudeur, sans jugement, d'une tristesse infinie mais aussi plein d'espoir.
La tristesse de voir des vies brisées par la maladie et l'espoir, de voir des médecins lutter, poursuivant des recherches parfois non abouties et décevantes mais aussi récompensés par des résultats prometteurs.
.
Un magnifique texte, plein d'émotions....
.
Conseillé par Marie F.

Conseillé par (Libraire)
13 mars 2024

Quand un auteur est en panne d'inspiration qu'est ce qu'il fait ?

Olivier Bourdeaut se met à nu dans son nouvel ouvrage.
Le récit personnel d'un homme au parcours scolaire et professionnel difficile qui tente de sortir la tête de l'eau pour réaliser son rêve : Écrire!
.
Un autoportrait plein d'autodérision, grinçant et touchant à la fois.
.
Conseillé par Chloë.