Conseils de lecture

Et les Beatles montèrent au ciel, Le concert du rooftop

Et les Beatles montèrent au ciel

Le concert du rooftop
Del Moral, Valentine
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 15,00 €
Conseillé par Librairie C.. (Librairie Clareton des Sources)
mercredi 06 mai 2020 4 étoiles

"Les Beatles sont à nouveau sur scène, pour de bon.
McCartney est à gauche, Lennon au centre et Harrison à droite. Ordre de bataille classique pour les Beatles en concert. Ringo, en retrait, remplit l'espace entre Paul et John. Il y a comme un petit goût de 'tous pour un, un pour tous'. A moins qu'on ne soit dans une Trinité à quatre, une et indivisible. Les Pères, le Fils et le Saint-Esprit.
Va pour Ringo en Saint-Esprit dont les baguettes rythment inlassablement la Parole des Beatles. Va pour George en Fils, Beatle fait homme, docile aux commandements des Pères. Va pour Paul et John, Dieu le Père en alternance. John en a de plus en plus l'allure, Paul l'énergie créatrice."
.
Valentine Del Moral nous raconte par le menu l'ultime concert des Beatles le 30 janvier 1969.
La cohésion des Beatles n'est plus qu'un lointain souvenir, les personnalités sont exacerbées, les envies et les besoins différents, la fin est proche. Mais devant trouver un moyen de clôturer en beauté leur film "Get back/Let it be", ils décident de faire un concert, eux qui ne se sont pas réunis sur scène depuis deux ans...
Après moult tergiversations, ils décident de faire ce raout sur le toit de leur QG au 3, Savile Row, Londres.
Et c'est là que Valentine Del Moral entre en scène, chaque minute ou presque de ce concert nous est contée accompagnée de détails, d'anecdotes, sur la vie, le fonctionnement, l'entourage, les amours, les disputes des quatre garçons dans le vent. Et cela dans une langue, vivante, espiègle, et jamais dans un ton prétentieux de spécialiste même si on ne peut douter un seul instant de l'amour que porte l'auteur à ses sujets et de sa connaissance quasi encyclopédique du groupe. Un vrai bonheur à lire!!
.
Conseillé par Marie

Le chant du poulet sous vide

Le chant du poulet sous vide

Rico, Lucie
En stock En stock 18,90 €
Conseillé par Librairie C.. (Librairie Clareton des Sources)
mercredi 06 mai 2020 4 étoiles

"Quand on aime les poulets, on aime tout d'eux. La gentillesse qu'on leur donne, ils nous la rendent en sortant du four."
.
Paule végétarienne vient de perdre sa mère...
Héritage : la ferme familiale et des poulets.
Dernière volonté de la défunte : tuer Théodore son poulet préféré.
.
Une végétarienne qui se retrouve à élever des poulets, qui les exécute à coup de serpette...mais qui leur rend hommage en écrivant de savoureuses biographies.

Un premier roman drôle, brut et tendre à la fois !

Absolument délirant !

Conseillé par Chloë

Le Vieux qui lisait des romans d'amour
Conseillé par Librairie C.. (Librairie Clareton des Sources)
mercredi 06 mai 2020 4 étoiles

"Antonio José Bolivar Proano savait lire, mais pas écrire. [...]
Il lisait lentement en épelant les syllabes, les murmurant à mi-voix comme s'il les dégustait, et, quand il avait maîtrisé le mot entier, il le répétait d'un trait. Puis il faisait la même chose avec la phrase complète, et c'est ainsi qu'il s'appropriait les sentiments et les idées que contenaient les pages.
Quand un passage lui plaisait particulièrement, il le répétait autant de fois qu'il l'estimait nécessaire pour découvrir combien le langage humain pouvait être aussi beau.
Il lisait en s'aidant d'une loupe, laquelle venait en seconde position dans l'ordre de ses biens les plus chers. Juste après le dentier."
.
Premier roman de l'auteur chilien traduit en France et publié en 1992 aux éditions Metailié.
Ce court texte nous raconte Antonio José Bolivar Proano, homme vieillissant qui vit seul dans une cabane sur les rives du fleuve Amazone et dont l'unique distraction est ses romans d'amour.
Antonio a eu plusieurs vies, dont une au contact des Shuars, peuple indigène qui a toujours respecté la nature et toujours su que ce n'était pas l'homme qui avait le pouvoir dans la forêt mais la forêt et ses habitants, et toutes les armes de la terre n'y pourront rien.
La vie quotidienne du petit village est troublée par le massacre d'un gringo, chasseur qui a perdu face à sa proie, une panthère.
Pour ramener le calme dans la région, plusieurs hommes du village dont Antonio partent en mission pour retrouver cette bête féroce.
Un texte empreint d'humour (avec une belle galerie de personnages), de poésie, mais aussi de gravité car le message sous-jacent est que l'homme ne respecte plus la nature, et que sa barbarie a atteint ce lieu que l'on pensait pouvoir préserver.

Chère Jodie

Chère Jodie

De Clovis Goux
En stock En stock 20,00 €
Conseillé par Librairie C.. (Librairie Clareton des Sources)
mercredi 06 mai 2020 5 étoiles

"Comme John Wilkes Booth, comme le premier de cette longue lignée d'assassins américains, John veut entrer dans la légende en perpétuant cette tradition séculaire qui veut qu'un citoyen ordinaire change le cours de l'Histoire, prenne possession de son destin et de celui de la nation, en abattant le plus illustre d'entre eux. Alors son visage ne sera plus une masse informe, alors son nom sera à la une des magazines, alors son aura hantera les journaux télévisés. Alors, il ne sera plus un inconnu pour Jodie Foster. Pour cela, il lui suffit d'appuyer sur la détente, de tuer un Président, n'importe lequel.
Depuis un mois, c'est Ronald Reagan qui est dans sa ligne de mire puisque c'est lui le nouveau président des Etats-Unis."
.
Le 30 mars 1981, à Washington, John Hinckley Jr tire sur le président Ronald Reagan.
Pourquoi? Pour prouver à Jodie Foster qu'il l'aime et qu'il lui est totalement dévoué.
Clovis Goux nous entraîne dans les pas de Hinckley, jeune homme dépressif, suicidaire, fabulateur, obsédé par les armes, John Lennon et surtout Jodie Foster depuis qu'il l'a vue dans Taxi Driver.
Une obsession qui le fera voyager à travers les Etats-Unis sur les traces de son idole, qui l'enfoncera dans un cercle vicieux de mensonges et de manipulations pour le mener à cette date fatidique du 30 mars 81.
Le parcours de cet homme perturbé et perturbant est surtout prétexte à une analyse sociétale de la fin des années 70 marquées par de nombreux meurtres (rapportés ici dans de brefs chapitres jalonnant le roman) et surtout l'impression réelle que ce qui avait pu être initié en 1969 avec l'assassinat de Sharon Tate par la Manson Family est véritablement arrivé ici à sa conclusion, c'est-à-dire la fin des illusions et la plongée glaçante dans un monde ultra-conservateur donc nous ne pouvons qu'observer les résultats sur notre société actuelle.
.
Conseillé par Marie

Le Pays des autres

Le Pays des autres

De Leïla Slimani
Indisponible sur notre site Indisponible sur notre site
Conseillé par Librairie C.. (Librairie Clareton des Sources)
mercredi 06 mai 2020 4 étoiles

Après " Dans le jardin de l'ogre" et "Chanson douce" Leila Slimani revient en force avec ce nouveau roman.
.
Mathilde la belle alsacienne tombe amoureuse d'Amine un marocain engagé dans l'armée française.
Après la Libération le couple s'installe au Maroc à Meknès. Pour la jeune femme c'est la désillusion totale... Elle ne trouve pas sa place dans ce pays qui n'est pas le sien...
.
Leila Slimani nous offre une fresque délicate du Maroc colonnial des années 1950 à travers l'histoire intime d'une famille.
Un premier volet passionnant, on a hâte de découvrir la suite ! 😊
.
Conseillé par Chloë