Oyana
EAN13 : 9782374910932
ISBN :978-2-37491-093-2
Éditeur :Quidam Édition
Date Parution :
Nombre de pages :140
Dimensions : 21 x 14 x 1 cm
Poids : 206 g
« S’il est difficile de vivre, il est bien plus malaisé d’expliquer sa vie. »

Elle a fait de son existence une digue pour retenir le passé. Jusqu’à la rupture. Elle est née au pays Basque et a vieilli à Montréal. Un soir de mai 2018, le hasard la ramène brutalement en arrière. Sans savoir encore jusqu’où les mots la mèneront, elle écrit à l’homme de sa vie pour tenter de s’expliquer et qu’il puisse comprendre. Il y a des choix qui changent des vies. Certains, plus définitivement que d’autres. Elle n’a que deux certitudes : elle s’appelle Oyana et l’ETA n’existe plus.

Éric Plamondon (Auteur) a également contribué aux livres...

Taqawan

Taqawan

Éric Plamondon

Le Livre De Poche

En stock, expédié aujourd'hui 7,40 €
Taqawan

Taqawan

Éric Plamondon

Quidam Édition

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 20,00 €
Donnacona

Donnacona

Éric Plamondon

Le Quartanier

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 13,00 €
Pomme S, 1984 - volume 3

Pomme S, 1984 - volume 3

Éric Plamondon

Phébus

Indisponible sur notre site
Le sillage de la baleine

Le sillage de la baleine

Francisco Coloane

Libretto

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 9,70 €
Mayonnaise, 1984 - volume 2

Mayonnaise, 1984 - volume 2

Éric Plamondon

Phébus

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 16,00 €
En savoir plus sur Éric Plamondon

Événement lié

Rencontre avec Eric Plamondon

Rencontre avec Eric Plamondon

vendredi 05 juillet 2019 à 19h00, CLARETON DES SOURCES

La Librairie Clareton des Sources vous invite à une rencontre avec Eric Plamondon autour de son dernier roman "Oyana" paru aux éditions Quidam.

« S'il est difficile de vivre, il est bien plus malaisé d'expliquer sa vie. »

Elle a fait de son existence une digue pour retenir le passé. Jusqu'à la rupture. Elle est née au Pays basque et a vieilli à Montréal. Un soir de mai 2018, le hasard la ramène brutalement en arrière. Sans savoir encore jusqu'où les mots la mèneront, elle écrit à l'homme de sa vie pour tenter de s'expliquer et qu'il puisse comprendre. Il y a des choix qui changent des vies. Certains, plus définitivement que d'autres. Elle n'a que deux certitudes : elle s'appelle Oyana et l'ETA n'existe plus.

Éric Plamondon est né à Québec en 1969 et vit dans la région de Bordeaux depuis une vingtaine d'années. Taqawan, son roman précédent, a reçu les éloges tant de la presse que des libraires et obtenu le Prix France-Québec 2018.

En savoir plus

2 Commentaires 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Pays basque, terrorisme

4 étoiles

Par .

J’avais été scotché par ma lecture de "Taqawan" de cet auteur : un roman fort et violent.
Dans ce dernier roman, l’auteur est moins violent mais tout aussi fort.
Oyana naît au Pays Basque : elle aime faire du surf avec ses amis. Jusqu’au jour où l’un d’eux meurt sous les coups des policiers. Elle s’engage alors dans l’ETA et commet un attentat qui coûtera la vie à une mère et sa fille.

À la suite de ce meurtre, Oyana s’enfuit au Mexique avec le soutien de l’organisation terroriste. Elle y rencontre son futur mari, et ils s’installent au Québec. Oyana n’a jamais rien dévoilé de son passé à son mari. Jusqu’au jour où une information à la télévision la replonge dans son passé.

Elle décide de retourner au Pays Basque et, dans une longue lettre, explique pourquoi à son mari. Mais son pèlerinage de retour ne se fait pas sans heurts ni sans hésitations.

Le texte aborde le sujet du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes d’une autre façon. Il nous place cette fois-ci du point de vue d’une terroriste que hante son crime.

Jusqu’où aller dans la lutte politique pour faire entendre ses droits ?

L’auteur alterne la lettre d’Oyana à son mari avec des chapitres sur l’histoire et la fin d’ETA, sur le macabre bilan de ces années de sang.

Un auteur engagé pour un texte qui ne l’est pas moins.

L’image que je retiendrai :

Celle du merveilleux Pays Basque, entre océan et montagne, avec ses brebis.

https://alexmotamots.fr/oyana-eric-plamondon/

5 étoiles

Par .

**[Valérie Gans notre critique invitée (Madame Figaro) a aimé
Oyana de Éric Plamandon et elle nous dit pourquoi.

](https://www.onlalu.com/2019/02/27/valerie-gans-madame-figaro-a-choisi-oyana-
de-eric-plamandon-40178)[Oyana est également le coup de coeur de la Maison du
livre à Rodez](https://www.onlalu.com/2019/03/05/quoi-lire-61-40344)
dans le  q u o i  l i r e ? #61**

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u