Le cri / roman
EAN13 : 9782266279864
ISBN :978-2-266-27986-4
Éditeur :Pocket
Date Parution :
Collection :Pocket. Roman (PPO 017077)
Nombre de pages :557
Dimensions : 18 x 11 x 2 cm
Poids : 282 g

Le cri / roman

De

À quelques kilomètres d'Oslo, l'hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l'inspectrice Sarah Geringën pressent d'emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu'il porte sur le front, s'est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres - un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort...

Nicolas Beuglet (Auteur) a également contribué aux livres...

Complot

Complot

Nicolas Beuglet

Pocket

En stock, expédié aujourd'hui 8,30 €
Complot

Complot

Nicolas Beuglet

Xo

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,90 €
Le cri

Le cri

Nicolas Beuglet

Xo

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,90 €
En savoir plus sur Nicolas Beuglet

2 Commentaires 4 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

4 étoiles

Par . (Librairie Clareton des Sources)

Le décès mystérieux du patient d'un sombre hôpital psychiatrique norvégien, des dessins énigmatiques sur les murs de sa chambre, des médecins plus que soupçonnables et une enquêtrice tenace, perspicace mais traumatisée dans sa vie personnelle : voilà les ingrédients de base de ce roman au suspense haletant qui nous emmène dans les méandres d'un complot international aux limites de la folie.
Une belle découverte.

Conseillé par Marie

Commentaires des libraires

hôpital psychiatrique, thriller

4 étoiles

Par .

Tous les codes du genre sont réunis dans ce roman : un couple improbable d’enquêteurs (ici une policière norvégienne parlant français et un ancien grand reporter français) ; une énigme qui commence dans un hôpital psychiatrique ; de méchants américains dont on ne connaît pas l’identité ; un enfant dont les parents sont morts recueilli par son oncle ; un récit qui nous emmène de Norvège à Nice en passant par Paris et l’île de l’Ascension.
Des poursuites (pas de voitures cette fois-ci) tout azimut, avec ou sans armes ; des explosions, beaucoup.
Et un projet fou autour de la preuve de l’existence de l’âme et de Dieu.
Un roman qui se lit vite et dont le déroulé est peut-être un peu trop rapide pour moi qui ai failli me perdre dans les décalages horaires.
Ce qui m’a le plus intéressé est sans doute les éléments véridiques sur lesquels s’est appuyé l’auteur pour écrire son roman.
L’image que je retiendrai :
Celle du numéro 488 tatoué sur les fronts des patients de l’expérience.

https://alexmotamots.fr/le-cri-nicolas-beuglet/